[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet]

                                    La guerre d'Algérie.
L'Algérie de cette époque compte environ 10 millions d'habitants dont un million d'origine européenne, des Français principalement, qu'on appelle les Pieds- Noirs.
Nés la plupart en Algérie, et descendants des colons installés là entre 1830 et 1870.
Ces Pieds-noirs considèrent que l'Algérie est leur pays et veulent s'y maintenir. L'Algérie est un territoire français, divisé en départements comme la France. Mais la majorité des musulmans n'est pas reconnue comme de véritables citoyens. A la Toussaint de 1954 la révolte éclate. Le gouvernement français crut qu'il pouvait rétablir l'ordre par les armes.
Novembre 1954, la guerre sévit en Algérie, une guerre conduite par les musulmans algériens qui ne veulent plus que les Français les gouvernent Ils ne veulent plus que l'Algérie soit une colonie. Pendant près de huit ans (1954-1962), la guerre déchire l'Algérie où les jeunes soldats français sont envoyés pour combattre.
Elle provoque la mort de plusieurs dizaines de milliers d'entre eux, et De Gaulle sait que c'est une guerre perdue d'avance. En 1962, il abandonne la lutte et l'Algérie devient indépendante.
Un million de Pieds-noirs sont rapatriés vers la France une terre, qu'ils ne connaissent pas. Certains Français n'acceptent pas cet abandon et, regroupés dans l'O.A.S. (Organisation Armée Secrète) essaient d'abattre De Gaulle.