[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] []
[manifestation]
[auriol]
[Giscard d Estaing]
[Pompidou]
[Mitterand]
[Jacques Chirac]
[De gaulle]
[Sarkozy]
[Le président françois Hollande]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[HISTOIRE CYCLE III NOS CONTEMPORAINS]
[Vivre au XX siecle]
[Decolonisation]
[Construction européenne]
[Place des femmes aujourdhui]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[Entre deux guerres]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[HISTOIRE CYCLE III NOS CONTEMPORAINS]
[]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]

CLIQUER

CLIQUER

CLIQUER

CLIQUER

CLIQUER

CLIQUER

S’inscrire

Les textes

Contrôle
et
Corrections

Quiz

Questions


Téléchargement:

Pour en savoir plus cliquer sur les photos

Après 1958, le niveau de vie des Français continue à croître comme dans tous les pays. De Gaulle, réélu en 1965, au suffrage universel cette fois, créé le (nouveau franc) en 1960 et s'efforce de rétablir le prestige de la France dans le monde, en négociant les décolonisations, en manifestant l'indépendance de la France vis-à-vis des Etats-Unis et en favorisant le développement économique du pays. Il donne à notre armée l'arme atomique. Beaucoup de français supportent mal son autoritarisme. En mai 1968 de violentes manifestations d'étudiants ont lieu à Paris. Elles s'accompagnent d'une grève générale et marque le profond malaise de la société française. En 1969, De Gaulle démissionne. Depuis son départ la France fut dirigée par six présidents successifs :

La V ème République


En 1958, les députés font appel au général De Gaulle, qui installe la Vème République, avec une nouvelle constitution. Aujourd'hui, nous sommes encore dans la V ème République. Le président de la République, élu au suffrage universel, peut dissoudre le Parlement et proposer aux français de prendre eux-mêmes directement une décision par un vote, le référendum, par exemple, pour mettre fin à la guerre d'Algérie. Les français contestent parfois ce système politique, mais il donne des institutions stables et durables.

Vincent Auriol

Cliquer pour agrandir les photos

La IV ème République

En 1945, la France est libérée, mais il faut reconstruire ses institutions, car la défaite allemande a entraîné la fin du régime de Pétain. En 1946, une nouvelle constitution, adoptée par référendum, installe la IV ème République, qui va durer 12 ans, de 1946 à 1958. 
Les députés, élus au suffrage universel, choisissent à la majorité absolue, le président de la République, qui a peu de pouvoir. C'est le président du Conseil qui gouverne le pays. Les partis politiques très nombreux ne s'entendent pas. Alors, les gouvernements ne restent pas longtemps au pouvoir, car ils ne peuvent pas conserver une majorité de députés, qui les soutiennent au Parlement. Ainsi, en douze ans, vingt-trois gouvernements vont se succéder. Il n'y a pas de gouvernement fort et durable pour résoudre la question de la décolonisation, qui entraîne les guerres d'Indochine et d'Algérie. Il faut faire face à de nombreux problèmes comme le manque de main d'œuvre, qui entraîne l'immigration des travailleurs venus d'Espagne, du Portugal puis des pays d'Afrique du Nord, et d'autre part une grave crise du logement se fait sentir partout : la construction des grands ensembles commence dès la fin des années 50.
Ces gouvernements successifs réalisèrent néanmoins une œuvre importante : ils reconstruirent la France et lancèrent le projet d'une Europe unie.

Le gouvernement provisoire prend d'importantes mesures, comme le droit de vote accordé aux femmes, la création de la Sécurité sociale et la nationalisation de certaines entreprises.

  

Le gouvernement provisoire

La France en ruine

                      Le gouvernement provisoire

La France libérée, il faut organiser le nouveau gouvernement. Le général de gaulle prend la tête du nouveau gouvernement.
Il faut d'abord obligatoirement éliminer tous ceux qui ont combattu avec l'Allemagne, qu'on appelle les << collabos>>, ce qui veut dire profiteurs de toutes espèces et des dénonciateurs de résistants et de Juifs. Entre 30 000 et 40 000 personnes sont exécutées entre 1944 et 1946. Pétain est condamné à mort mais il n'est pas exécuté à cause de son grand âge.

S'INSCRIRE
ATTENTION : MOT DE PASSE